Gwendalivia
Bienvenue sur Gwendalivia ! Tu veux en savoir plus ? Alors, inscris-toi vite, nous n'attendions plus que toi...

Gwendalivia

Vous rêver de devenir : Marchombre, Dessinateur ou même Rêveur ? A présent, c'est possible...
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Chers maîtres marchombres, vous pouvez désormais prendre un élève sous votre aile !  C'est par ici!
Vous voulez participez à l'Anh-Ju ? Les précisions Wink

Partagez | 
 

 Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana

avatar

Posts Rp : 10
Pièces : 3
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 20
Localisation : Cela dépend ...

Parchemin
Âge du perso: 23 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Ven 29 Avr - 1:24

La jeune femme n'était jamais venue dans cette ville étant plus jeune, mais elle s'y repéra facilement. Al-Jeit, Al-Vore, Al-Chen, Al-Far ... Toutes les mêmes, ou presque : Al-Far abritait le souvenirs de la perte de ses parents qu'elle ne reverrait sans doute jamais, sinon, pourquoi aurait-ils disparu depuis plus de dix ans maintenant ? Aucune raison ne laissait entrevoir une chance qu'elle les retrouve, et mieux vallait ne plus y penser, pour ne pas se faire du mal.
Elle savait ne rien avoir à faire ici alors pourquoi par la sang des figés était-elle venue ? Bien elle n'en avai en vérité pas la moindre idée, elle cherchait une ville certes, etla calme, mais cette dernière condition n'allait pas de pair avec la première, son voyage était par ce fait insencé. La jeune femme marcha longtemps, examinant chaque passant de haut-en-bas, et n'indifiant aucun Marchombres, à son grand regrès, elle était seule ici. Seule ? Bien sûr que non ! D'une certaine manière peut-être, puis-ce qu'elle était la seule Marchombre, mais beaucoup de simple Hommes l'entourait, et certain affichait une expression en la voyant à vous en faire froid dans le dos, ce pourquoi elle ne fixait jamais ses yeux sur les autres, ainsi elle n'attirait pas trop d'attention. Marchombre, il fallait se faire discrète, mais à ce propos, elle n'avait pas vu de Marchombre, cela faisait des semaines, et la situations dans laquelle ils s'étaient mis n'arrangeait pas leur position. Alors la voilà bien, maître Marchombre sans élève, il fallait qu'elle trouve un jeune aux grandes ambitions et au potentiel aussi important, pour le menait autant que possible sur sa voie à elle, celle de la Libertée, seulement, personne qui correspondait n'était à l'horizon, et elle commençait à sérieusement désespérer.

*Pardon ? Désespérer ? Ah ! Tu pense que ta condition tiens à ça ? À avoir un élève pour "occuper" ton temps perdu ? Marchombre, tu es Marchombre, et si tu perds ton temps innutilement, ne met pas ceci sur le dos d'un apprentit !*
C'était décidé, elle trouverait un élève, non pas pour ne plus "s'ennuyer" mais pour montrer que cette voie, celle qu'elle avait choisi, est bien la meilleure, et par dessus tout, la plus libre. Bien, alors il ne fallait pas qu'elle perde de temps. Mais son regard eu beau se poser sur tous, aucun ne sembla à la hauteur de l'honneur Marchombre.
*Ah ? Aucun ? Non, pas tout à fait ... regarde plutôt sur ta gauche. Il est jeune, oui, mais il possède tout d'un Marchombre, encore faut-il que les apparences ne soit pas trompeuses ...*
Ni une, ni deux, elle s'élança vers le jeune garçon, à peine sans doute âgée de plus d'une dizaine d'années. Car il était grand, enfin, plutôt pour son âge ... mais il avait le physique d'un Marchombre : Grand, fin, et probablement souple. Ne restait plus que quelques mètres entre elle et le garçon, pourtant, à ce moment, un couple passa entre eux, et lorsqu'ils la laissèrent à sa vision précédente, le jeune avait disparu, volatilisé. Qu'elle le retrouve et qu'elle ne le perde pas, alors elle le pista, mais il avait réellement disparu, aucune trace, un vrai futur Marchombre, elle ne s'était pas trompé. Mais Ellana avait l'habitude de suivre des piste sans aucun repères, et elle le retrouva un peu plus loin. Prudemment elle s'approcha du garçon, naturellement, Marchombre, elle prit un air interressé et entama le dialogue :
«Excuse moi, permets moi de te demander où tu compte aller, ainsi, seul ?»
Elle attendit la réponse, puis fût rattrapée par son bon sens. Elle avait commit l'erreur de son maître, l'avait approché en parfaite inconnue, et lui avait demandé sa destination, dans le but de l'en détourner.
*Quelle sote tu fais ! Pour qui va-t-il te prendre, tu aurais pu adopter une méthode plus "souple" et te présenter tout simplement ...*
Mais justement, c'est ce qu'elle comptait faire, de peur de l'avoir effrayé, tel que son maître l'avait fait :
«Pardonne-moi, je ne me suis pas présentée, je me nome Ellana Caldin, et toi, si je peux, comment t'appelles-tu ?»
Ne restait plus qu'a attendre sa réaction, elle espérait juste qu'il ne fasse pas comme elle à son âge. Attendre, il ne lui restait plus que ça pour avoir réponse à ses questions, et savoir comme cela si il deviendrait son apprentit, ou si au contraire, il resterait neutre et impassible aux paroles de la jeune femme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Ven 29 Avr - 1:50

Devant moi apparu soudain une jeune femme habillé d'une combinaison de cuir ne laissant apparaître que ses main fines et son visage ses cheveux été sombre et long elle avait les yeux bleu elle commença a me parler.

«Excuse moi, permets moi de te demander où tu compte aller, ainsi, seul ?»

QUOI ??!! Une inconnue arrive devant moi et me demande ou je vais ce n'et pas normal mais après tout c'est une ville étrange. Par contre je n'avais jamais une personne qui se déplacé aussi souplement elle été l'Harmonie incarnée elle eu l'air mécontente et recommençant a me questionner.

«Pardonne-moi, je ne me suis pas présentée, je me nome Ellana Caldin, et toi, si je peux, comment t'appelles-tu ?»

Cette femme se nommer Ellana Caldin elle n'était maintenant plus une inconnue elle été Ellana et elle était habillé étrangement et elle se déplacé a la manière d'un chat voilà ce que je savais d'elle mais curieux d'en savoir plus sur cette étrange personnage je lui répondis:

"Mon nom... et oui mon nom c'est Jilano. Jilano Chariakin "

Ne savent que dire de plus sur moi j'attendis sa réponses ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana

avatar

Posts Rp : 10
Pièces : 3
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 20
Localisation : Cela dépend ...

Parchemin
Âge du perso: 23 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Ven 29 Avr - 10:41

Bien voilà, comme elle s'y attendait, ses paroles avait fait froid dans cette discusion, le jeune garçon était étonné, et semblait rétissant à l'idée d'offrir son identée à la jeune Marchombre. Soit, il fallait parfois s'adapter, cela était dû sans nul doute à sa propre erreur, donc il est normal que ce soit elle qui profite de ses méfaits. La jeune femme esquissa un léger sourire lorsque le garçon se présenta : alors ainsi il s'appelait Jilano, et il portait le nom de la plus célèbre Marchombre qu'elle connaisse, son maître lui disait souvent qu'elle dépassait largement Elundril, et pourtant, aujourd'hui maître Marchombre, elle ne se sentait toujours pas au delà de son maître. Il lui disait pourtant qu'elle l'était, oh oui, bien au dessus de lui, depuis le début, aujourd'hui, devant celui qui portait le même prénom que son maître, elle avait envie d'en rire. Décidement, pourquoi était-elle venue ici ? Vraiment, de plus en plus, l'attitude alentour et le regard des gens la mettait mal-à-l'aise.
«Les coincidences sont frappantes parfois ... sais-tu que tu porte le même prénom que mon maître ? Rien que pour cela, j'ai une bonne estime à ton égard, et je serais prête à parier que tu deviendras maître, à la hauteur du Jilano que j'ai connu, soit un éxcélent Marchombre ... mais passons, ceci traduis l'esprit Marchombre vois-tu, on s'écarte du présent vers le passé, là où les maîtres ont laisser leurs élèves. Sache juste que tu as un bon potentiel, assez important pour te hisser à mon rang, et c'est peu faire, mais tu pourras y arriver ... bien, permets-moi de te mener à un endroit que j'affectionne, et qui a était le berceau de mon apprentissage, bien sûr, cela seulement si tu es d'accord ?»
Comme elle entendait le faire, elle commença discrétement à élever le bras pour prendre celui de Jilano, elle se ravisa finalement en pensant que son maître ne l'avait jamais touchée ou presque, ce qu'elle regrettait d'ailleurs : en fait les souvenirs qu'elle avait de lui était ses yeux d'un bleu très clair, comme les siens à elle, et son air toujours ou presque impassible, car il arrivait bien sûr qu'un fin sourire illumine son visage. La jeune femme revint à la réalité, et attendit la réponse de Jilano. La patience Marchombre mise souvent à rude épreuve, elle pensa à l'apprentissage qu'elle pourrait lui offrir, si jamais il acceptait seulement de la suivre, auquel cas elle ferait de lui un Marchombre dépassant Elundril.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Sam 30 Avr - 6:49

De quoi moi élève d'une semi-inconnue qui se nomme Ellana je n'ai absolument pas besoin d'apprentissage je suis le garçon le plus rapide, le plus souple, le plus grand, peu être pas la plus fort mais au moins dans le top trois. Cela me bouleverse d'être traiter comme gamin juste parce que j'ai treize ans je suis sur que cette Ellana n'est pas ce quelle prétend être je ne connais que une classe de la société qui porte des vêtement de cuirs ils ne se nomment en aucun cas Marchombre ce sont les Mercenaire du Chaos d'ailleurs je ne sait même pas ce que c'est un Marchombre... Surement un nom qui n'a aucun sens Ellana est une Mercenaire mais je ne doit pas avoir l'air inquiet je vais coopérer et quelle elle sera devant moi je lui plante ma dague dans le dos et escalade les toits pour m’enfuir et son baratin sur son maître qui se nommerai comme moi et une dénommé Ellundril c'est un piège j'en suis sur:

"Ellana si je peut t’appeler comme ça je suis d'accord pour devenir ton élève mais ne veut tu pas tester mes capacités avant de me prendre sous ton aile? Enfin ce n'est qu'une proposition si tu veut nous pouvons directement aller ou tu veut. Je t'en pris passe devant."

Héhé elle a l'air convaincu que souhaite devenir son élève j’espère juste ne pas l'avoir surestimer son potentielle mais pourquoi enverrais-il un Mercenaire du Chaos pour assassiner une jeune garçon? Et si il en envoyer un pourquoi en enverrais un compétent? Bon elle commence a marcher je la suis et je reste un mètre derrière près a agir quand la rue sera vide. Il marchèrent un moment et puis soudain plus personne comme si la population s'était évaporer comme une écharpe de brume c'était maintenant ou jamais je sortir le plus silencieusement le poignard de son fourreau de cuir, leva le bras et frappa ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana

avatar

Posts Rp : 10
Pièces : 3
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 20
Localisation : Cela dépend ...

Parchemin
Âge du perso: 23 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Lun 2 Mai - 5:22

À sa grande surprise Jilano accepta de la suivre. Lui voyait tout en grand, déjà il se disait qu'elle allait le prendre en aprentit, alors qu'elle l'avait juste insinué et se demandait si elle ne devait pas d'abord tester ses capacité. Bien, pourquoi pas après tout, elle le savait doué, mais pourtant n'en avait aucunes preuves, donc, elle était encline à voir de quoi il était capable. Soit, elle allait l'enmener là où elle souhaitait, pour éprouver ses aptitude à être un véritable Marchombre.
«Appelle moi comme cela, ou Maître, comme tu le souhaite. Et pour ce qui est de te tester, je vais le faire, crois-tu que j'allais te prendre sans voir de quoi tu es capable, faux, un Maître choisit son élève, le teste, et ensuite il voit. Alors, d'accord, je passe devant, mais c'est bien la première et la dernière fois, car un Maître garde toujours un oeil sur son apprentit, dos à toi, je ne vois rien de tes actes, je devine, je fais des approximation, j'écoute et j'entends le silence autant que le bruit.»
Il est vrai que les Marchombres entendent tout, même ce qui ne peut l'être, et donc Ellana serait sur ses gardes, prête à défendre le jeune garçon. Car il pouvait se prétendre habile en matière d'arme, elle n'en avait pas la preuve, et tant que ce sera ainsi, et même après, son rôle incluait qu'elle le défende, ce qu'elle comptait bien faire. Ils se mirent à marcher, elle à l'avant, à l'écoute du moindre bruit. Et justement, un bruit, c'est ceci qui la fit se retourner : le crissement innaudible d'un poignard qu'on sort de son foureau. Elle pivota sur elle même et vit non pas un ennemi prêt à attaquer Jilano, mais lui même le bras levé dans un geste de frappe, retenu par le bras d'Ellana. Elle même en position de défense, et greffe sortit. En vérité Ellana avait etendu et sentit le coup venir, car son tatouage, cette rose sur son épaule gauche, était devenu incandescente, comme à chaque approche dun quelconque danger. Son regard loin d'être tendre braqué sur Jilano, elle lâcha, singlante :
«Que comptais-tu faire ? Me tuer et fuir, pourquoi ? Répond !»
Jamais rien de tel ne lui était arrivé : un gamin qui tente de l'assassiner, car il n'était ni plus, ni moins qu'un gamin, sans défense. Et elle qui l'avait vu et pensé tout autre, venait de déferler sa colère sur lui, pour qu'il comprenne, et qu'elle aussi sache la raison de ce geste. Voyant qu'il ne bougeait pas son bras, qu'il ne faisait rien pour ranger son arme et avoué qu'il s'était leurré, elle s'engagea en combat singulier contre lui, un corps à corps qu'Ellana s'était appliquée à préparer durant toute la durée de son apprentissage. Elle baissa le bras qui tenait celui de Jilano et pivota sur la gauche pour éviter le coup mortel. Ensuite, rangeant ses lames, elle tenta une feinte sur la gauche, tappa finalement à droite, un coup dans le plexus solaire qui aurait pu à lui seul servir de leçon au garçon, mais elle n'arrêta pas de frapper, de plus en plus fort, en controlant toute fois cette force pour ne pas le tuer, elle savait se controler, et voulait juste lui montrer qu'il recevait là une bonne leçon, la conséquence de son acte irréfléchit, et par la même occasion, voir son expérience pour ce qui était du corps à corps, tout en sachant qu'il devrait improviser, et batailler ferme pour éviter ou parrer ses coups, car elle ne se laisserait pas faire, mais ne l'acheverait pas pour autant, après tout, il avait juste "faillit" la tuer ... mais sans aucun doute il l'aurait fait si elle ne l'en avait pas empêché. Elle lui mit son poingt droit dans le ventre, le gauche dans l'arcade sourcillière, de façon à ce que, si il parvienne à éviter, il se reçoive tout de même une blessure de l'un des deux. La suite du combat fut particulièrement éprouvante, et quand celui-ci prit fin, Ellana se massa soigneusement les poingts, qui avait soufferts eux aussi, avec tant de coups portés. Elle mit une main sur une de ses hanches dans laquelle le garçon avait frappé. Elle n'avait pas autant de blessure que lui, mais le combat avait bien était à double sens, il ne s'était pas laissé faire : elle s'en tirait avec un lèvre fendue, une côte félée, une douleur puissante à sa hanche ce qui porterait un bon obstacle pour grimper et aussi se battre. Mais lui était encore plus blessé qu'elle : deux côtes presques brisées, le nez cassé, le genoux droit déplacé, et une forte douleur au pléxus solaire.
«Ne fais plus jamais un seul geste sans réfléchir !»
Elle fit ensuite un mouvement de la main pour lui indiquer de continuer devant elle, qu'elle ai cette fois l'occasion de voir un éventuel deuxième coup.
«Bien alors, j'ai eu l'occasion d'observer ta manière de combattre, ton sens de l'esquive, et ton habilité à réfléchir. Tu t'en sors plutôt bien au finale, je crois que ça aura suffit comme test, non ? Si tu veux bien, nous allons nous ressourcer à l'auberge la plus proche, et ensuite commencera ton entrainement, à moins qu'un second combat de tente ?»
Elle avait parlé d'un ton rieur, car elle n'était ni fachée contre lui, ni fière de son acte, et qu'elle prenait la situation à la rigolade, il faut avouer qu'une bonne boisson accompagnée d'un repas ne la dérangeaient pas, et elle était certaine que Jilano ne refuserait pas non plus, elle attendit tout de même sa réponse, tout en marchant vers ladite auberge.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Lun 2 Mai - 8:31

Il souffrait horriblement elle se battait vraiment bien elle enchaîner les coups de poing, de pieds sans qu'il puissent les voir venir il avait réussi a porté un ou deux coups mais la Marchombre ne semblait pas s'en plaindre. Il en été sûr maintenant elle ne l'avait pas tuer dans la ruelle donc elle n'était pas dangereuse les Marchombre était peut-être bien une guilde réelle avec ces membres officiel, ces règles... Il avait était vraiment bête de croire que Ellana lui voulais du mal elle cherchais juste a l'aider en lui apprenant a être Marchombre il ne connaissez as la signification de ce mot mais il voulait bien le devenir si cela voulais dire ce battre comme Ellana !

"Très bien si tu m'invite a boire un verre j'accepte."

Elle hocha la tête en signe d'affirmation et se dirigea vers une rue animée et tourna a gauche dans une autre rue moins vivante puis nous regagnèrent une rue très animée il devait si produire un spectacle ou un évènement car j'avais du mal a suivre Ellana parfois elle disparaissais de ma vue un instant mais je la retrouvais quelque mètre plus loin avec soulagement ayant peur de me réveiller et m’apercevoir que ce n'avais était qu'un rêve un peu étrange. Nous arrivâmes enfin devant l porte d'une auberge assez importante et nous nous installèrent à la terrasse. Un série interminable de question me trottait dans la tête et elle n'arrêtez pas d'augmentez en nombre Ellana s'en aperçut et me demanda se qui n'allais pas. Je lui répondis d'un ton mal assuré:

"Bahh... en fait j'ai peur que se ne soit qu'un rêve stupide et je ne sais même pas ce qu'est un Marchombre alors si je doit en trouver la voie bah c'est mal parti... Et je voudrais savoir ce que sont ces lames qui sorte de tes phalanges, puis comment peut tu être aussi rapide je ne voyais aucun coup avant d'en ressentir la douleur, je me demandais aussi pourquoi il n'y a pas de Marchombre ici à Al-Chen et pourquoi est-tu là alors que j'ai essayer de te tuer, je voudrais enfin savoir si les Marchombre on d'autre qualités et pourquoi combatte-t-il le bien, la liberté, le désordre, enfin quel est leur objectif et qui est leur opposé qui veut faire le contraire voilà je n'a plus rien a dire si tu pouvais répondre au maximum de question j'en serais ravi."

Ellana l'avait écouter pendant tout le long de sa tirade interminable, je me demandais si je n'avais pas fait trop d'un coup j'aurais dû donner mes questions au fil de la conversation elle allais se rendre compte de mon ignorance et elle douterais pour me prendre comme élève elle sourit ce n'était qu'un petit sourire discret. Je n'avais peut-être pas fais si mal que ça alors en posant toute ces questions en tout cas j'écouta avec attention sa réponse ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana

avatar

Posts Rp : 10
Pièces : 3
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 20
Localisation : Cela dépend ...

Parchemin
Âge du perso: 23 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   Lun 2 Mai - 9:39

Il fallait s'en douter, il était d'accord avec elle pour aller se ressourcer. Al-Chen n'étais pas pas vraiment la ville avec les auberges les plus reputées, mais elle en conaissait une qui ferait l'affaire pour y être allé avec son Maître plusieurs fois. Le garçon acceptait de la suivre dans le moindre de ses mouvement, mais l'agilité et la souplesse Marchombre vont de paire avec la rapidité, et il semblait qu'il perdit souvent Ellana des yeux, et qu'il la voyait réparaitre plus loin. Les rues étaient tantôt désertes tantôt peuplées, et cela paraissait désorienté un peu Jilano, qui regardait incertainement tout autour de lui. Il ne s'était pas justifié de son geste maladroit tout à l'heure, il fallait s'en douter, sans doute par peur de la decevoir et qu'elle renonce à le prendre en apprentissage. Le jeune garçon la suivit jusqu'à ladite auberge, et elle s'installa à la terrasse. Jilano avait l'air préoccupé, d'abord elle ne s'en soucia pas, mais un peu plus tard, elle finit par lui poser la question :
«Mais enfin, qu'à tu, un instant plus tôt, tu parraissais heureux, et maintenant que se passe-t-il ?»
Il deigna lui accorder un peu plus d'attention, et tourna la tête vers elle, l'expression incertaine de celui qui ne sait pas quoi penser sur le visage. Il lui conta qu'il se souciait que cela soit juste un rêve, ensuite vint le tour des questions, Ellana s'y attendait, il ne connaissait vraissemblablement pas les Marchombres, elle ne l'imterrompit pas durant sa longue tirade par mesure de politesse, et l'écouta attentivement pour savoir à quelle interrogations répondre. Encore une fois, son visage pris un expression préossupée, impossible de savoir ses pensées, ni ce qu'il y avait de si préocupant qui lui trottait dans la tête. Elle esquissa un sourire pour le rassurer, prémice de beaucoup de réponse.
«N'ai crainte, quand il m'arrive quelque chose de beau, je crois aussi rêver, mais là rassure toi, c'est réel, et tu deviendra bientôt mon apprentit. Pour répondre à ta première question, les Marchombres sont une guildes dont les effectifs sont moindre mais qui défendent tous la libertée des autres, leur propres libertée. Pour ce qui est de mes "lames", ce sont le résultat de ma greffe, un présent accordé par le Rentaï à la fin de l'apprentissage Marchombre. La rapidité ne tombe pas du ciel, et ce n'est pas parce que tu sera Marchombre, qui tu sera forcément agile, souple et rapide, si je le suis c'est car mon maître l'était lui même, et m'a apprit à l'être, je compte suivre le même procésus pour toi. Aussi, tu te pose la même question que moi concernant la non-présence des Marchombre à Al-Chen, donc je n'y ai pas plus de réponse, je me fais la petite idée qu'avec les Mercenaires qui y traine, les Marchombres n'ont pas envie qu'on les accuse de leur méfaits, et tu sais, aujourd'hui plusieurs d'entre eux sont des ordures, des lâches, qui se battent juste pour sauver leur peau, et je suis encore ici justement pour que toi, je te forme, et que tu devienne un Marchombre défensseur de la Libertée. Cela te convient-il comme réponse ?»
Il l'avait écouté attentivement, et semblait satisfait de sa réponse, mais ceci, seulement lui pouvait le dire. Elle appela un serveur, et lui demanda un chocolat chaud, Jilano lui aussi prit sa commande. Il lui fit ensuite par de son consentiment, il était satisfait de sa réponse, mais lui confia qu'il en avait encore bien d'autre qu'il poserait plus tard. Le serveur revint et déposa les boissons, repartit ensuite. Tout deux se ressourcèrent puis se levèrent et partir, Jilano à l'avant, comme l'éxigeait désormais Ellana. Ils marchère longtemps, traversant la ville en quête de montures. Ellana fit signe à Jilano de l'attendre, lorsqu'elle vit un marchand qui vendait deux chevaux à un bon prix et s'en approcha. Elle revint cinq minutes plus tard, tenant les montures par la longe. Jilano en prit un, Ellana aussi, et tout deux partirent vers une falaise que la jeune femme connaissait, et qu'elle savait proche d'une rivière déchaînée, où elle pourrit aisément évaluer les compétences de Jilano.

~ RP terminé, à clore ~


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand une vie tient à une seule rencontre ... [PV : Ellana et Jilano]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Politique culturelle: Quand Sarko ne tient pas ses promesses
» On ne boit pas de vin quand on ne tient pas l'alcool, en particulier quand c'est un cadeau d'une elfe "légèrement" fâchée contre vous {PV Eliwyr Meraennon} [RP TERMINE]
» Quand on se sent seule...
» Quand Ninon tient salon ( vient qui veut)
» [M/LIBRE] Quand on a trouvé le grand amour on ne le lâche plus, même lorsque l’objet de tout vos désirs vous supplie d’abandonner.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gwendalivia :: ~A l'assaut de Gwendalivia~ :: Les Villes :: Al-Chen-
Sauter vers: