Gwendalivia
Bienvenue sur Gwendalivia ! Tu veux en savoir plus ? Alors, inscris-toi vite, nous n'attendions plus que toi...

Gwendalivia

Vous rêver de devenir : Marchombre, Dessinateur ou même Rêveur ? A présent, c'est possible...
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Chers maîtres marchombres, vous pouvez désormais prendre un élève sous votre aile !  C'est par ici!
Vous voulez participez à l'Anh-Ju ? Les précisions Wink

Partagez | 
 

 Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mer 23 Nov - 7:53

Une cellule. Un homme tournait dans cette cellule, elle était très étroite, humide, sale et il y faisait un froid glacial. Il tournait, il tournait, il tournait et il tournait encore. Toute la journée, cherchant le moyen de sortit sans se refaire capturer à la sortie. Il sauta sur une des planches de bois superposées qui faisaient office de lits. Il s'adressa ensuite à l'homme qui partageait la cellule.
Un mercenaire.
Lui, Jilano Chariakin, maître marchombre devait partager une cellule avec un mercenaire:

-Donc, je récapitules, tu es un mercenaire. Moi, un marchombre. Nous sommes donc ennemis. Mais nous devons nous allier contre un ennemi commun. Mais, une question reste flou. Comment cela se fait que nous soyons dans la même cellule et que nous ayons été capturés en même temps.

Jilano n'avait pas assister à la capture du mercenaire, il ne se souvenait que de ça:

"Le vent était frais, le matin jeune, Jilano sentait le vent sur ses joues. Il sauta de l'arbre sur lequel il avait dormi et courut dans l'herbe encore humide de rosée. Il sauta brusquement dans les buissons. Une troupe de Raïs, nombreux, au oins cinquante. Il l'avait forcément vu, ils commençaient à sortir leur armes. Il fallait attaquer en premier, Jilano sortit des fourrées et sortit ses couteaux. Le premier Raïs s'effondra, puis un deuxième, un troisième la jugulaire tranchée, puis un autre et encore un autre. Les Raïs tombaient un par un, quand un lui causa une première estafilade à la cuisse. Il fit une volte face et lui trancha la gorge, les Raïs tentaient de l'encercler...

Il ne les laisserait pas faire, il dégaina son grappin qui enfonça ses serres dans le visage d'un qui hurla de douleur, il fouetta largement l'air en frappant cinq Raïs au visage, ils s'effondrèrent. Il profita de cette ouverture pour courir, il devait les surprendre. Il sauta jusqu'à une branche et sortit son arc, trois flèches partirent en moins d'une seconde, technique faël. Qautre Raïs s'effondrèrent, une flèche avait traversé le cou pour se planter dans celui de son voisin de derrière. Un raï envoya son poignard de toute ses force en visant mon cou, je sautai de la branche, mais elle craqua, je fis un chute de trois mètre, le poignard s'enfonça profondément dans mon mollet. A l'atterrissage, ma cheville se tordit sous mon propre poids et j'étais à terre. Puis le noir. Et la cellule."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mer 23 Nov - 8:37

Lache-moi la grappe, tu veux. Je n'ai pas de comptes à rendre. Et encore moins à toi.

Toute ma tirade avait été dit sur un ton froid. Je ne supportais pas l'idée d'être enfermé alors avec un marchombre ! C'est carrément humiliant ! Saleté de Raïs ... Tout ça parce que j'avais manqué de vigilance ... Je tournai en rond dans cette cellule. Sortir. Je devais à tout pris sortir ! Mais pour ça ... Nan. Hors de question que je me résigne à collaborer avec ce type ! Dont je ne me rappelai plus le nom au passage ... Comment on en est arrivé à ce point ?... Laissez-moi vous expliquer. Tout à commencé lorsque ...

¤ Flash Back

Ordre de mission :

Vous devez assassiner le marchombre répondant au nom de Jilano Chariakin. Il se trouve actuellement au royaume Raïs. Toutes les techniques peuvent être utilisées du moment que c'est rapide, propre et discret.

... Evidemment que ça allait être discret ... De toute manière, je ne vois pas qui pourrait débarquer en plein royaume Raï ... Bref ! Suite à ça je me mis tout de suite en route. Pas de temps à perdre ! Plus vite ça sera fait, plus vite je rentrerai ! Je mis quelques heures avant de parvenir à trouver la trace du marchombre. J'avais laissé mon cheval à un garçon d'écurie, aux frontières de Gwendalavir et de Kur N' Raï. Il me sera plus aiser de me déplacer à pied pour la filature. J'avais repéré le marchombre alors qu'il était dans un arbre. Je n'avais plus qu'à attendre le bon moment pour le finir ... Enfin, c'était sans compter sur la horde de Raï qui venait d’apparaître ... Un venait de surgir de derrière moi. Par un étonnant réflexe, je sortis mon sabre et le lui planta en plein milieu du front. Je pensais en être débarassé pour de bon mais ses copains qui semblaient en avoir fini avec le marchombre ne tardèrent pas à arriver ... Je finis par m'effondrer sous le poids des guerriers cochons qui se jetaient sur moi ... Puis. Plus rien.

¤ Fin du Flash Back

Et voilà comment je me suis retrouvé avec ce ... Ce ... Jilano Chariakin ! D'ailleurs ... Je me demandai ou j'avais déjà entendu ce nom ... La dernière fois que je l'avais entendu c'était ... Ah oui ! Pourquoi n'y est je pas pensé plus tôt ! Sankar ! C'était le maître de Sankar ! Aussitôt, mon regard se tourna vers lui. Plus dur que jamais. Un type comme lui ... Maître de Sankar ... J'avais du mal à le croire ... Franchement ... Elle méritait bien mieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 27 Déc - 1:12

[dsl, j'ai fait des petits changements de couleurs...]

Le ton froid et sans appelle du mercenaire m'indiqua clairement ses intentions. Il préférait mourir plutôt que s'échappait grâce à mon aide. Jilano préférait s'échapper par tout les moyens, même si le mercenaire et lui devait collaborer quelque temps. Jilano tournait, tournait, tournait encore. Il sauta soudain aux barreaux de sa cellule, ils étaient au niveau du sol et par la minde fenêtre qui laissait filtrer un petit rayon de soleil, il aperçut une ruelle de terre battue. Des Raïs passaient dans cette ruelle, en armure. Ils étaient bien trop nombreux pour être affronter par deux hommes. Et encore, si seulement le mercenaire voulait bien l'aider, ce qui n'était pas gagner du tout. Jilano se retourna vers son ennemi héréditaire:

-Tu sais qu'un ennemi commun peut rapprocher les pires ennemis? Je trouverai la solution de m'échapper d'ici une demi-heure si tu me laisses réfléchir. Réfléchies à mes paroles pendant que je cherche et donne moi ta réponse, en espérant que cela soit la bonne.

Jilano s'assit en tailleur sur son "lit" qui n'était qu'une planche de bois. Il ferma les yeux et chercha une solution à son problème. Il se demanda qu'est-ce que son maître aurait fait... Ellana... elle ne se serait sûrement pas fait attraper par des Raïs et encore moins laisser suivre part un mercenaire du Chaos. Mais si cela lui était arrivée, qu'aurait-elle fait? Elle aurait sûrement limer les barreaux de sa cellule avec ses lames, ou peut être aurait-elle kidnapper un Raïs entre ses lames lorsqu'un de ses derniers serait passer à proximité... Jilano ne savait que faire, il aurait dû trouver une solution facilement, il y avait sûrement des dizaines de manières de s'enfuir d'une cellule pour un marchombre. Lui n'était même pas fichu d'en trouver une qui lui conviendrait et fonctionnerait sans le tuer. Jilano chercha, chercha encore et au bout d'une demi-heure de méditation, une voie familière se glissa dans son oreille.

"Tu as un souci, apprenti?"

Jilano, sursauta et se releva d'un bond:

-Ellana?
"Bien sûr que c'est moi, que croyais-tu?"

Jilano mit sa main sur son front, la température était normale, il n'était pas en train de délirer:

-Que dois-je faire, Ellana? Aides-moi!
"Tu dois penser à collaborer avec le mercenaire, il est la clé de ton problème. Ensemble vous vous en sortirez sain et sauf..."

Et la voie d'Ellana disparut, Jilano regarda le mercenaire, il devait s'allier à lui. C'est bien ce qu'il avait pensé mais, il n'accepterait jamais. Et rien que collaborer avec ce type mettait Jilano mal à l'aise. Si ils collaboraient, le mercenaire ne servirait qu'à une chose, le trahir et le poignarder par derrière. Mais Jilano faisait confiance à son maître, il se redressa et dit au mercenaire:

-J'ai trouvé, mais nous devrons être ensemble, sans piège, ni trahison. Tu me suis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 27 Déc - 3:58

Alors là, j'avais du mal à comprendre ... Pourquoi insistait-il pour que nous collaborions ?... J'avais un peu de mal à saisir pour le coup. M'allier avec un marchombre comme lui ? Et puis quoi encore ! Je ne tiens pas à ruiner ma réputation ... Déjà me faire avoir par des Raïs c'est vraiment limite. Et franchement ... Vous avez déjà vu ça vu ? Quelqu'un qui collabore avec sa proie ? Moi, non ... Ce serait comme si un lion s'allier avec une biche et je n'ai jamais vu ça, de plus, c'est contre nature. Mais je voulais tout de même sortir d'ici ! Jilano disait qu'il avait trouvé un moyen mais de nouveau il insistait. Non. Je sortirai d'ici mais par mes propres moyens. Je ne veux avoir de comptes à rendre à personne et encore moins à un marchombre. Il manquerait plus que ça ... Je cherchais toujours un moyen simple et efficace de m'échapper d'ici. Mon regard alla hors de la cellule et là, là je vis la porte de sorti. Un garde -celui qui était sensé nous surveiller- était en train de roupiller en face de la cellule et à la ceinture de son armure, il y avait les clés ! Mais pour les attraper je devais utiliser ma greffe et la montrer à ce marchombre ne me diser rien ... Tant pis ! C'est la seule solution que j'ai trouvé et je pense être assez rapide pour que le guerrier n'évite pas mon coup. Je n'aurai le droit qu'à une chance ... Je regardai Jilano avec un sourire :

Je n'ai pas envie de m'allier avec toi mais je n'ai pas non plus l'intention de rester moisir ici.

Suite à cela et d'un pas lent, je me dirigeai vers la droite du guerrier cochon. De cette endroit je pouvais aisément lui prendre le trousseau de clés. Je m'arrêtai et leva lentement ma main droite et d'un geste vif je la dirigea vers l'endroit voulu. Un fouet noir en sortit et s'enroula autour des clés. Bien. Avec la même vitesse, je le ramenai vers moi et attrapa les clés dans ma main gauche. Les Raïs ont décidément oublier que certain d'entre nous avait toujours une arme sur eux. La greffe. Le fouet rentra aussi vivement dans la paume de ma main, ne laissant aucune trace. Je me retournai vers Jilano :

Tu vois, c'est ça la différence entre toi et moi. Contrairement, à toi, je sais me débrouiller par mes propres moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 27 Déc - 4:24

Le mercenaire avait pris les clés et s’apprêtait à s'en aller. Le marchombre le retint pas le poignet, il allait partir comme ça, sans même avoir un plan. C'était du suicide et il savais que l'un sans l'autre ils ne s'en sortiraient pas. Jilano arracha les clés au mercenaire, il ne pouvait pas sortir comme ça et s'en aller, les Raïs étaient des centaines, peu être même des milliers dans l'enceinte de cette forteresse ou de cette ville. Jilano attrapa les clé et les envoya le plus loin possible, là où la greffe du mercenaire ne pourrait pas les atteindre. Jilano leva les mains en signe de paix, il ne devait pas se battre contre le mercenaire, pas maintenant:

-Tu ne peux pas sortir comme ça, ils te tueront, ce n'est pas que cela me déplaise beaucoup mais nous devons compter les uns sur les autres. Et j'ai trouvé comment nous ferons pour attirer tout les surveillants des cellules en même temps.

Jilano baissa la voix pour ne pas être entendu et continua d'exposer son plan au mercenaire du Chaos:

-Nous allons devoir simuler une querelle et en venir aux mains, ça ce n'ai pas trop dur, mais il ne faudra pas que l'on se fasse très mal, sinon la suite sera un peu plus compliqué. Il faudra bien tuer les gardes avant qu'ils arrivent à nous attraper.

Jilano ne savait si le mercenaire voudrait bien le suivre, surtout après se qu'il venait de faire. Mais il devait lui laisser une seule solution. Être d'accord avec son plan, sinon, ils mourraient, si il avait laissé le mercenaire partir, il serait au prise avec une armée de centaines de Raïs et Jilano n'aurait pas bouger un doigt pour l'aider sans un bon plan en béton armé. Jilano regarda dans les autres cellules, des Alaviriens où des hommes d'autres régions étaient eux aussi emprisonnés par les Raïs:

-Une fois les Raïs tués, il faudra trouver la sortie, ce ne sera pas un problème, mais nous nous trouvons dans une forteresse ou une ville infestée par les Raïs, ils nous tueront avant que nous trouvions la porte. Nous pourrons ouvrir les autres cellules pour faire une sorte de diversion, cela nous permettra d'avoir moins de guerriers cochons sur les bras.

Jilano n'aimait pas ce qu'il faisait, il allait tuer tout les prisonniers si il les libérait, et cela allait à l'encontre de ses principes. Mais il fallait qu'il sorte sinon il allait perdre la tête:

-Et ensuite... Escalader les toits jusqu'à la sortie de la ville et nous nous séparerons, pour ne plus jamais nous croiser. Tu n'as pas d'autre porte de sortie, je te propose de loin la plus rationnelle, prends-la et tu t'en sortiras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 27 Déc - 5:35

Espèce d'abruti. Crois-tu que je me laisserai avoir une deuxième fois ? Non. Les Raïs ne m'auront plus. Quand je dis que les marchombres sont des froussard fini doublé de crétin.

Non mais on croyait rêver ! Et puis c'était quoi ce plan de lâche là ?... Non franchement ... Son idiotie me sidérait ... Alors c'est ça ? les marchombres de la nouvelle génération ? Eh ben ! Je leur souhaite bien du courage. Non mais sérieusement ... De toute manière j'avais d'autres moyens pour sortir d'ici. Oui, je suis têtu et je l'assume complètement. J'ai des principes et un de ceux là c'est que je ne m'abaisserai jamais à suivre un marchombre parce qu'il y a toujours un moyen de s'échapper sans s'allier avec l'un deux. Je me rappelais d'un tour pour passer aisément entre les barreaux. En faisant ça, et en continuant aussi discrètement qu'une ombre, je n'aurais aucun problème à m'enfuir. Ouais, c'était largement faisable. Je regardai Jilano. Je ne le suivrai pas :

Non. je ne te suivrai pas. J'ai des principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 27 Déc - 7:46

-Mais tu es débile ou tu t'entraînes à le devenir chez les mercenaires du Chaos?

Il était vraiment très têtu, et Jilano n'allait pas croupir ici en attendant la mort juste parce que monsieur le mercenaire avait des principes. Et ben! Ils auraient mieux fait de pas créer une nouvelle génération de mercenaire, la première étant une bande d'abrutis, la seconde était une bande d'incapables doublé d'une bande de cons. Le marchombre n'avais plus d'autre solution, il allait faire son plan comme il l'avait prévu, en ne faisant confiance qu'à lui même. Il prit une grande inspiration:

-Très bien, je vais donc devoir suivre le déroulement de mon plan. La phase 1.

Le marchombre allait laisser une dernière porte de sortie à son ennemi avant de le laisser seul dans l'échec. Il devait juste faire une dernière chose en commun avec ce type. Il allait l'aider à s'échapper. Jilano lui envoya son pied dans les côtes à une vitesse fulgurante, avant d'avoir ramené son pied il envoya deux coups de poings, le premier dans le plexus solaire et le second au visage. Déjà le garde qui était endormi quelque temps plus tôt se réveilla en sursaut et chercha les clés. Avant qu'il les trouve je dis au mercenaire:

-J'ai retenu mes coups, je t'ai à peine effleuré. Même si tu ne veux pas t'allier à moi, saisi ta chance et évade toi de ton côté. Je ne te suivrai pas.

Le guerrier cochon ouvrit la porte de la geôle et une dizaine de ses compagnons l'entouraient. Jilano retroussa ses manches et se tourna vers eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 27 Déc - 12:18

Tu n'étais pas à fond ? Voilà qui me rassure parce que tes coups étaient vraiment pathétique.

Remarque, il avait rameuté les gardes et c'était pas si mal. Non, je ne m'allierais pas avec lui ! mais là cet idiot venait de m'offrir une porte de sortie. Tel l'ombre, je me faufilai à travers le groupe de Raïs qui ne fit même pas attention à moi. Yes ! C'était déjà ça de fait ! Finalement, le marchombre avait au moins servi à quelque chose mais maintenant je pouvais continuer seul et puisqu'il ne me suivrait pas ça fera un problème en moins à gérer. La suite serait autrement plus facile puisque apparemment il ne me suivra pas. Après, la véritable question est ... par ou commencer ?...

[Cours, désolé.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mer 28 Déc - 2:02

Le mercenaire était parti de son côté. Cela n'avait aucune importance, il laissait libre de ses mouvements à Jilano, deux Raïs entraient déjà dans la cellule, le marchombre les pris par la gorges, les souleva et les plaqua violemment contre les barreaux d'acier. Un second arrivait, une hachette à la main, il donna un coup de taille que Jilano esquiva en se baissant et en se redressant lui envoya un coup de genoux dans le plexus, une série de craquement immondes retentit dans le silence qui régnait dans la prison. Jilano regarda autour de lui, le mercenaire avait quitté les lieux, il fit donc jaillir son grappin qui se referma autour de la tête d'un Raïs. Le Raïs commença à hurler, la face déchiré par les trois pinces acérées. Jilano tira un coup sec et le Raï s'étala par terre en laissant une flaque de sang rougeâtre. Jilano se retourna vers les Raïs, sept adversaires, il fonça sur les monstres en faisant tourner son grappin au-dessus de sa tête, il fouetta l'air et deux Raïs s'effondrèrent sous le choc. Son pied fusa et toucha une arcade sourcilière qui explosa en un geyser de sang. Jilano donna trois coups, deux du poings visant le plexus puis le nez et un dernier du pied brisant un rotule, les Raïs firent quelques pas en arrière et l'un d'eux fonça vers la cloche de l'alarme. Jilano plongea pour lui attraper la cheville et mis ensuite son pied sur sa nuque et appuya de tout son poids jusqu'à entendre un craquement sinistre. Jilano se tourna vers la première cellule qu'il vit, un colosse se trouvait emprisonné à l'intérieur de la geôle, Jilano fit jaillir son grappin pour y accrocher le cadenas qui enfermait le géant et son grappin accroché au verrou il fonça sur les Raïs. Arrivé à deux mètres d'eux il plongea et mis les pieds devant en plein vol, ils enfoncèrent toute la cage thoracique du Raï qui ne se releva pas. Le verrou avait cédé et le géant sortit de sa prison. Avant même de remercier Jilano il fonça sur les Raïs qui s'enfuyaient en courant face à leurs adversaires. Jilano pris vingt mètre d'élan et fonça sur les quatre derniers adversaires qui s'enfuyaient vers la sortie. Jilano était à un mètre des Raïs et il fit un saut prodigieux, il se trouvait au dessus des Raïs, en plein air il leur appuya chacun un pied sur le crâne et en redescendant vers le sol les mis par terre. Lorsqu'il atterri les deux crânes n'étaient plus qu'un vaste puzzle d'os, Le géant lui s'occupait des deux derniers Raïs et Jilano utilisa son grappin pour sauver les derniers prisonniers. Ils étaient treize à être enfermés dans cette prison, trois soldats de la Légion Noire, une Frontalière, un Frontalier, une mère et ses deux enfants, trois hommes qui n'avaient rien de particuliers, une jeune fille qui était arrivé en même temps que Jilano et un vieillard qui devait être là depuis pas mal d'année à en juger par ses habits et son aspect général. Jilano se tourna vers tout les prisonniers libérés qui s'étaient rassemblés devant la porte:

-Nous allons devoir partir, mais pour cela nous devons compter les uns sur les autres. Nous allons devoir trouver des armes ainsi que des montures sinon les Raïs nous rattraperont sans difficultés.

Jilano avala sa salive difficilement, il leur promettait beaucoup en ayant rien. Cela le mettait mal à l'aise de faire risquer leur vies à tant de gens alors qu'ils comptaient sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Ven 30 Déc - 3:54

... Il était en train d'affronter les Raïs et il osait parler de ma conduite soi-disant suicidaire ? Là, c'est la meilleur ! Je m'arrêtais un moment, histoire de voir ce dont il tait capable. Les guerriers cochons ne tardèrent pas à trépasser. Ouais ... Pas mal. Il y avait bien quelques fautes dans sa garde mais ce n'était pas bien méchant. Et ... Attend il faisait quoi là ?! Il venait de libérer tous les prisonniers ! Mais quel imbécile ! J'avais l'intention de partir en douce mais là ... Non, je ne pouvais tout simplement pas laisser un idiot s'occuper de tous ces prisonniers. Je suis un mercenaire, certes, mais j'ai tout de même un coeur contrairement à ce que certains semble penser ... Je reste humain, malgré tout. Décidément ... Je réfléchis à peine quelques minutes avant de revenir sur mes pas. C'était assez courageux de sa part de vouloir aider tout ces gens mais le faire seul, c'était carrément du suicide ! je me tournai vers lui avant de lui dire :

Tu n'es qu'un sombre idiot. Mais je ne peux pas te laisser t'occuper de tout ces gens seul. Je viens avec toi et j'en ai rien à faire que ça ne te plaise pas.

Je souriais intérieurement. Finalement, il aura eu ce qu'il voulait ..; Enfin. Presque ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Ven 30 Déc - 6:48

Le mercenaire était bien revenu sur ses pas. Encore une fois, Ellana avait eu raison, il allait bel et bien les aider à nous enfuir. Jilano regarda le mercenaire, cela ne lui plaisait pas trop qu'un mercenaire et lui croise le fer ensemble. Mais bon, c'était lui qui avait insisté en premier pour qu'ils s'allient, cette chose de faite, il aurait dû se réjouir d'avoir améliorer ses chances de survies. Jilano demanda à l'assemblée en général:

-Hum hum... Est-ce que quelqu'un saurait où se trouve l'armurerie? Car nous n'avons pas assez de lames pour nous tous et ces armes sont en très mauvais état, elles pourraient se briser à tout moment.

Un homme d'environ quarante ans sorti de la foule et sortit une carte:

-Je suis ici depuis un an et demi, en tout ce temps j'ai réalisé une carte approximative du lieu où nous nous trouvons.

L'homme tendit la carte à Jilano, la ville Raïs était composée d'une forteresse et d'habitations, elle était entouré de remparts. La forteresse était collée à un rempart, à l'est se trouvait les geôles accompagnaient de dortoirs pour les geôliers, ensuite, une cour extérieur séparait la prison du fort qui était composé des dortoirs et de l'armurerie qui se trouvait tout à l'ouest. Autour de cette forteresse, l'auteur de la carte n'avait pu décrire avec précision et avait donc indiqué des habitations puis des remparts formant une ville rectangulaire. Après avoir mémorisé la carte, Jilano fit un signe au mercenaire pour qu'il approche, sans s'être concerté, ni avoir voté, les deux hommes étaient devenus les chefs du groupe. Jilano laissa un moment au mercenaire pour qu'il examine la carte et lui dit:

-Nous ne pourrons pas aller tous à l'armurerie, j'irai seul et prendrai un maximum d'équipements, arcs, poignards et épée. Pour les guerriers maniant des armes lourdes, les Raïs que j'ai affronté en possédaient.

Après avoir donné quelques instructions brèves au groupe de prisonnier, Jilano s'en alla sans se retourner. Lorqu'il sortit, une allée de colonne se dressa devant lui, une avancée du toit protégée les Raïs de la pluie et de la neige en hiver. Jilano se plaqua brusquement mais silencieusement contre une colonne, une patrouille de quatre Raïs traversée la cours, Jilano allait devoir ruser. Il eut une pensée pour le mercenaire qui allait devoir mener tout les prisonniers sans se faire repérer, puis il se reprit. Il réfléchit une minute, respira profondément, chercha la solution et lorsqu'il la trouva il ouvrit les yeux. Il regarda discrètement la troupe qui patrouillait, un Raï tourna la tête vers la colonnade en face de celle où ce trouvait Jilano, ce Raïs était le dernier du groupe et Jilano en profita. Il dégaina sa greffe qui accrocha la lame d'un Raïs, le Raïs se retourna et ne vit pas la petite chaîne se rétracter ni entendit le léger cliquetis feutré que faisait la chaîne qui rentrait dans le poignet de Jilano. Les Raïs commencèrent à se disputer, aucun d'eux n'avouaient la faute, disant qu'il n'avait pas commise. Jilano se faufila entre les colonnes jusqu'à l'armurerie, à un moment le Raï le montra du doigt, les autres se retournèrent. Jilano s'était plaqué contre une colonne, ne bougeant plus, ne respirant qu'à peine. Le Raï qui était accusé de la faute profita de ce temps pour s'enfuir en courant. Ces compagnons le suivirent en courant et en hurlant, Jilano profita de cette action inespérée pour foncer à l'armurerie.

Arrivé devant la porte en métal cloutée, Jilano la poussa doucement, elle grinça légèrement et Jilano se faufila tel une ombre de l'autre côté du battant. Jilano se trouvait dans une salle très profondes mais assez étroite, le plafond était très haut et les murs couverts d'étagères contenant toutes sortes d'armes, couteaux, flèches, arcs, épée, massues, haches, flamberge, cimeterre... Jilano examina la pièce un instant, il se tourna vers une étagère contenant une centaines de poignard à la lame mesurant une vingtaine de centimètre, il en pris sept et les mis dans ses poches à sa ceinture. Il en prit deux dans ses mains, il pris ensuite trois sabres qu'il accorcha à son dos et un à sa ceinture, il récupéra enfin deux arcs et deux carquois remplit de flèches. Enfin il trouva à son grand bonheur, une armoire remplie d'étoiles de jet, il en récupéra le maximum, ils allaient devoir forcer le passage, ils devraient être bien armés. Puis il se retourna vers la porte de l'armurerie, avant même qu'il mette la main sur la poignée, cette dernière s'ouvrit et Jilano se jeta tête la première dans un conteneur en bois qui ne contenait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Sam 31 Déc - 7:14

Jilano ne fit pas attention à mon retour plus que ça. Mais peu importe. Il demanda si quelqu'un savait ou se trouvait l'armurerie car nous n'avons pas assez de lames et que les autres pourrait se briser au moindre coup. Un homme d'une quarantaine d'années s'avança. Il avait fait une carte approximative des lieux. Il tendit cette dernière à Jilano qui s'empressa de la mémoriser. je m'approchai de lui sans faire attention au signe qu'il avait fait. Sans avoir rien fait, nous étions devenu les meneurs de ce groupe. Le marchombre décida d'aller seul à l'armurerie. Ce serait donc à moi de faire sortir tout ce beau monde de ce charmant -ou pas- lieu. Alors ... Déjà, changer d'étage. Ce sera pas mal. Je fis signe aux anciens prisonniers de me suivre et de rester bien derrière moi. Si on croise un guerrier cochon, je m'en chargerai. Refaisant la carte dans ma tête, je pris un petit couloir avant de tourner à gauche pour continuer tout droit là ou se trouvait un escalier. Je descendis le premier suivi par les autres. Une fois en bas, je me retournai vers eux :

Nous allons attendre Jilano ici. Il ne devrait plus tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Dim 1 Jan - 1:09

La porte s'ouvrait lentement, puis un groupe de quatre guerrier cochons entra, ce groupe s'avérait être celui que Jilano avait croisé et esquivé dehors. Les trois Raïs portaient celui qui s'était enfuit, il était ligoté. Le maître marchombre se demanda un instant ce qu'ils allaient bien faire à leur compagnon qui avait tenté de s'évader. Ils le mirent au sol et commencèrent à sortir des armes des étagères, le guerrier commença à hurler comme un déchaîné. Les autres Raïs se moquaient de lui et rigolaient de bon coeur en le voyant se tortiller dans tout les sens. Alors que le guerrier cochon ligoté utilisait la force du désespoir pour tenter de se libérer, le marchombre tapit dans une caisse de bois vide se redressa silencieusement. Il sortit son arc et tire dans la nuque d'un guerrier cochon, les deux autres se retournèrent, lorsqu'ils aperçurent le marchombre, ils furent très étonnés tout d'abord et foncèrent sur lui. Jilano décocha une nouvelle flèche qu'il planta dans la gorge d'un Raï qui s'effondra en hurlant et en laissant une énorme flaque de sang sur le sol. Le second, déjà trop près pour tirer précisément sortit son arme, une grosse hache de guerre, et trancha. Le marchombre esquiva sur le côté et laissa passer la hache meurtrière à côté de lui. L'arme se planta dans le sol et s'explosa dans une pluie de métal. Le Raï complètement sonné par ce choc tomba sur le côté. Jilano lui appuya sur deux points névralgiques très sensibles et le guerrier cochon perdit conscience pour une durée de trois heures. Jilano le mit dans la caisse où il s'était caché à peine cinq minutes auparavant et s'en alla par un conduit qui se trouvait au plafond laissant le dernier Raï vivant et très étonné. La maître marchombre se déplaça pendant une dizaine de minute de le conduit étroit, il passa au dessus d'une vingtaine de salle et enfin trouva le groupe d'anciens prisonniers. Il força la grille pas très solide qui lui permettait de descendre et sauta en arriva juste devant le mercenaire et le reste de la troupe. Il sortit toute les armes qu'il avait récolté et en fournit une à chaque personne en fonction de sa taille et de ses goûts. Alors il se tourna vers le mercenaire:

-Quel arme veux-tu? Je n'ai plus que deux poignards où une épée et je dois encore en fournir au Frontalier là-bas.

Je lui laissa un peu de temps pour choisir et le Frontalier vint prendre ce qu'il restait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Dim 1 Jan - 11:42

En effet, Jilano ne tarda pas à revenir. Il distribua les armes avant de venir vers moi en me proposant deux poignards ou une épée. je regardai la dernière personne qu'il restait à servir après moi. Un Frontalier. Ces guerriers fier préfère combattre à l'épée. Mon choix était donc fait. De plus, deux poignards me confèrent plus d'agilité que si je tenais une épée. Je pris donc les deux poignards que me tendait le marchombre avant de les mettre à ma ceinture. Je regardai Jilano donner l'arme restante au Frontalier qui semblait plutôt ravi de se retrouver avec une épée. Tant mieux pour lui. Je ressorti un de mes poignard avant de jouer avec. Souple, maniable, parfait. On pouvait maintenant, sortir de cette forteresse plus que lugubre. Je traversai tous le groupe avant de rejoindre Jilano qui se trouvait en tête. Je voulais savoir ce qu'il avait prévu, maintenant :

Et maintenant ?... Qu'as-tu l'intention de faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Lun 2 Jan - 8:27

Tout le monde testait ses nouvelles armes, Jilano avait choisit les meilleures qu'il avait trouvé dans le temps qu'il lui était imparti. Puis le mercenaire s'avança vers lui, traversant le groupe de guerriers et lui demanda quoi faire. Jilano réfléchit un instant, que faire... les conduits étaient trop étroits pour certains d'entre eux et la plupart des prisonniers n'avaient le même entraînement que lui. Ils seraient manifestement moins silencieux en passant par là. La grande porte... le marchombre n'y pensa même pas, ils allaient se faire trancher avant de l'ouvrir. Jilano regarda au dessus de sa tête, les plafonds étaient bas, la forteresse contenait un passa avec un étage unique. Peut être le groupe pourrait passer par les toits. Jilano se tourna vers le mercenaire:

-Je n'ai d'autre idée que passer par les toits. En allant à l'armurerie j'ai trouvé un passage sans étage, c'est une ascension facile pour n'importe qui. Et si certains éprouvent des difficultés... Guide-les et je trouverai un moyen de m'en sortir.

Puis le maître marchombre se tourna vers la petite foule qui se tenait devant lui et leur dit son plan:

-Nous passerons par les toits, j'ai repéré plusieurs endroits faciles d'accès.

Puis il prirent la direction de la cours, deux Raïs se trouvaient près de la porte de l'armurerie, ils devaient être à la recherche de leurs compagnons, le tout était de savoir si ils les avaient trouvés. Jilano fit passer la foule dans une cours juste à côté de la colonnade et là une avancée du toit à un mètre quatre-vingt dix:

-Voilà, nous pourrons monter par là, les femmes et les personnes âgées en premier, toi là-bas, va monter la garde avec... toi. Et toi, tu es grand et fort, porte ceux qui ont des difficultés.

Jilano se tourna vers le mercenaire:

-Je ne devrai pas te donner d'ordre mais monte sur les toits et va voir les alentours, et trouve un itinéraire potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 3 Jan - 9:33

Le toit ... Moui pourquoi pas. Ça valait le coup d'essayer même si on perdrait pas mal de temps pour monter les personnes âgés ainsi que les femmes. Direction, l'armurerie donc. Une fois arrivé, le marchombre se chargea de distribuer les différentes tâches. Puis, il se retourna vers moi. En effet, je savais ce que j'avais à faire et même si j'avais décidé de le suivre, je n'ai pas forcément l'attention de faire ce qu'il me dit. Sans lui répondre, je me mis à grimper à une vitesse impressionnante, ce qui me fit arriver sur le toit en quelques secondes à peine. De là haut je repérai un itinéraire qui nous éviterait un maximum le combat. Une fois ça de fait, je me redirigeai vers le trou afin d'aider les derniers à monter. Puis, vint Jilano qui évidemment, se débrouilla seul. Je l'invitai à me suivre pour lui dire le chemin que j'avais repéré. De plus, il était assez simple et il y avait peu de guerriers cochon dans ce coin là :

Il y a un chemin intéressant qui part vers l'ouest. De plus, il n'y a pas de patrouilles dans cette direction. Nous ne serons probablement pas obliger de nous battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Lun 12 Mar - 7:07

Le mercenaire m'avait indiqué un chemin qui plaisait assez à Jilano, le marchombre sauta du bâtiment où il se trouvait, roula sur les tuiles couleurs bordeaux un étage en dessous et se tint debout au bord du toit. Il regarda le long des bâtiments, il les voyait continuer vers le rempart et tourner à l'angle qui menait à la porte principale, il aperçut vaguement une coupole de verre vers la fin du chemin et devina qu'il pourrait passer par là pour rejoindre la porte de la forteresse. Mais deux bâtiments posaient problèmes, le premier, qui semblait être le bâtiment principale de la place forte et un autre qui était juste une tour de guet placée en retrait par rapport au rempart. Jilano passa tout le périmètre des yeux. Il bondit en arrière, crocheta sa main droite sur l'avancée du toit et d'une main se tracta vers le mercenaire:

-Tu as trouvé un chemin bien plaisant, mercenaire. Mais je pense que quelques endroits poseront problèmes donc nous ferions mieux d'en parler maintenant, concernant la coupole là-bas au loin, à environ cent mètre de la porte, un de nous deux pourrait ouvrir la porte en la brisant, pendant que je serais assez bon pour cette mission et toi tu feras descendre les autres en faisant passer les guerriers d'abords. Compris?

Il marcha vers la troupe qui l'attendait plus loin et se hissa un peu en hauteur pour que chacun des prisonniers puissent le voir clairement:

-Mes amis, nous avons trouvé un passage qui fera passer tout le monde, enfin que je dis nous, je parle de...

Jilano se tourna vers le mercenaire, il ne connaissait même pas son nom...

-De lui! Maintenant nous allons devoir passer de bâtiments en bâtiments, mais veuillez vous ménager pour la dernière ligne droite, nous n'aurons pas le droit à l'erreur. Donc si vous avez besoin d'aide, demandez à quelqu'un de plus compétent que vous. Est-ce compris?

Quelques personne répondirent d'un hochement de tête positif, certain approuvèrent simplement en passant au premier toit. La lune au-dessus d'eux les observait, de son unique oeil blanc et bienveillant. Ils devaient à tout prix partir d'ici avant le jour, sinon, il craignait qu'aucun ne s'en sortent vivant. Il se dirigea vers une femme et lui fit la courte échelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mar 13 Mar - 10:06

Hum, hum ... J'étais ravie que mon chemin lui plaise ... Enfin, quand je dis ça, c'est évidemment ironique. Quant à la coupole ... Oui. C'était une bonne idée de s'en servir pour ouvrir la porte. Finalement, il en avait plus dans la caboche que ce que je pensais. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle ou pas, mais bref ... Je le rejoignis rapidement. L'écoutant donner les consignes sans rien dire de plus. C'est vrai tiens. Il ne connaît pas mon nom et même si d'ordinaire je ne me présente pas comme ça et encore moins à un marchombre, là, je peux quand même faire un effort. Je me demande ce que Sankar penserait si elle était là, enfin passons. Comme c'était si gentillement demander, je ferais descendre les autres en faisant passer les guerriers en priorité. Mais dis donc ... Ça ressemblait encore à un ordre ça. Ce sera bien le dernier que j'accepte ... Je me retournai vers lui avant de lui dire :

Krishnen. Krishnen Nil' Shiva. Et toi ... Je sais déjà qui tu es, inutile de te présenter. Je te demanderai juste d'éviter de me donner des ordres, à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mer 14 Mar - 9:43

Jilano se retourna vers le mercenaire:

-Ok, Krishnen Nil' Shiva, maintenant, part à l'avant, je ferme la marche. Et pour les ordres, il va falloir que tu acceptes un peu, sinon on ne s'en sortira pas.

Jilano sauta sur un toit plus élevé et tendit sa main à un homme qui semblait en difficulté, il l'aida à se hisser jusqu'à lui et lui indiqua des toits de même hauteur, il s'éloigna en lui faisant une légère tape à l'épaule. Jilano examina demanda à quelqu'un d'aider les gens à monter pour les endroits pas très difficile et de l'appeler en cas de problème. Il examina les Raïs, juste en-dessous de lui, deux guerriers cochons gardaient les portes, il entendait leurs respirations. Une femme vint vers lui, les cheveux blonds, habillée d'une robe bleu ciel, elle lui dit à voix basse que deux Raïs s'approchait, qu'ils étaient sûrement des patrouilleurs comme les autres, mais sur les toits. Jilano s'élança sans un mot, il longeait le toit, à côté du vide, aussi silencieux que l'ombre d'un rêve. Il vit le bout d'une échelle être appuyée contre les tuiles du toit, à vingts mètres du toit où il se trouvait. Il devait joué la discrétion, à tout prix. Il aperçut Krishnen Nil'Shiva à cinq mètre de lui, le groupe avait déjà pas mal avancé. Mais les Raïs seraient trop rapides pour être tué discrètement...

Il s'approcha de lui et lui dit précipitamment:

-Conduis-les! A tout prix. Je pars maintenant, et j'emmène toute l'armée Raïs derrière moi, profitaient de ça pour partir. Mais saches une chose, Krishnen Nil'Shiva, nous nous reverrons.

Jilano se retourna, sortit ses couteaux et se craqua bruyamment les phalanges et le cou. C'est on heure de gloire, mourir, seul face à une forteresse Raïs, tu gagnes un allé simple vers le livre des légendes et l'enfer. C'est en pensant à cela qu'il avançait vers l'échelle.

Il vit la tête du raï dépasser du toit, il donna un violent coup de pied dedans, il se mit sur l'échelle, la tête en bas, ces poignards devant. Il fit se laissa glissé vers le bas, c'était une sorte de chute contrôlée par les muscles de ses cuisses, il forçait pour se ralentir et baissait la pression pour accélérer. Deux Raïs montaient déjà vers lui, ils tombèrent, leurs cous devenant des fontaines de sang abreuvant le sable de la ruelle. Il tomba sur les mains et se rétablit sur les pieds. Quatres nouveaux Raïs fonçaient sur lui, tous armés d'une hache, cet outils de boucher. Il donna un coup de pied dans le plexus du premier, il se courba, il passa par dessus lui et lui enfonça son poignard dans la gorge au passage. Un attaqua, une esquive limpide de fluidité sur la gauche, Jilano bondit sur le mur pour se donner de la hauteur et envoya un pied dans chaque la trachée de chaque Raïs. Il tomba souplement sur ses jambes en courant vers l'avenue principale. Il devait donner du temps au prisonniers...

Arrivé dans l'avenue, les Raïs furent surpris, il en profita pour trancher dans la chair de trois d'entre eux. Il étaient au moins trente à foncer sur lui. Il partit en courant, prit au passage un arc dans une caisse d'armes, le carquois avec. Son entraînement faël allait lui servir, il se retourna et deux flèches fusèrent, une dans la gorge, l'autre dans le talon d'Achile, deux tombèrent. Il se retourna, une flèche partit, il emmenait ses ennemis vers l'autre bout du fort, à l'opposé de la porte. Il fonça dans une ruelle, sept raïs était juste derrière lui, il mit son arc à son épaule et frappa deux fois du pied et deux fois du poings, deux Raïs tombèrent. Il planta son poignard dans le ventre d'un, esquiva le coup de taille d'un autre, la lame passant à un centimètre de sa tête, il lui asséna un coup de couteau dans la gorge. Il donna un coup de poings dans le plexus d'un autres et escalada le toit en projetant ce dernier sur ses compagnons. Arrivé en haut, il tira sur les autres, mais la foule s'accumulait sous le marchombre et bientôt, une échelle arriva, il partit vers le rempart, en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Ven 16 Mar - 11:33

C'est pas vrai ... Je savais aussi que les marchombres étaient des idiots mais à ce point ! C'était du suicide ! Et le pire ? C'est qu'il en est parfaitement conscient ! Si il espère que son nom restera dans les mémoires c'est que c'est un bel imbécile. Pourquoi ? Tout simplement parce que personne ne saura qu'il s'est battu ici contre des tas de Raïs et bien ... Dans le territoire de ces derniers justement. Je tenais quand même à lui laisser un message avant de partir :

J'aurai jamais cru dire ça à un marchombre comme toi mais tu as intérêt à revenir. Je ne dis pas ça pour toi, en fait. Mais pour ton élève, car il me semble que tu en as une. Alors tu as intérêt à rester en vie pour elle. Compris, espèce d'idiot ?

J'espérai que le message était passé. Je fis signe aux autres de me suivre. Le chemin était libre et la traversée se passa sans encombre. Enfin ... Je me suis quand même chargé de deux ou trois Raï qui gênaient le passage. C'est ce qui s'appelle ; être au mauvais endroit au mauvais moment. Bon. En tous cas, j'avais réussi à emmener tout le monde à bon port. C'est le principal. Les autres me saluèrent et me remercièrent avant de partir chacun de leur côté. Moi, je regardai la porte de la ville. Je me demandai quand Jilano allait revenir. Je savais bien qu'il ne mourrait pas cet imbécile :

C'est pas vrai ... Il va se grouiller un peu. Si on traîne trop, j'imagine, qu'à force, Sankar va s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Dim 18 Mar - 9:10

Jilano était dos à un bâtiment, il sauta de son promontoire, roula au sol et donna un coup de pied pour repousser le Raïs face à lui. Il sortit précipitamment une flèche de son carquois et la planta dans le cou de son ennemi. Il fonça vers la porte, arrivé à mi-chemin, une troupe de lanciers Raïs sortie de deux ruelles, les guerriers-cochons bloquèrent le passage mais Jilano accéléra. Arrivé à un mètre d'une lance, il la repoussa et passa au-dessus de son propriétaire. Il se retourna et lança un poignard, il arriva pas loin de la porte et hurla au mercenaire:

-Fermes les portes et bloque-les, je prend un passage marchombre!!!

Jilano se retourna, il tua les deux Raïs qui lui fonçaient dessus et donna un coup de pied dans le plexus d'un autre qui s'approchait. Il lui retira sa hache et la propulsa sur deux autres guerriers au loin. Il arracha une lance à un raï qui le chargeait et la planta dans le dos de son propriétaire, il donna deux coups de poings dans un, esquiva une lame et frappa à nouveau, il sauta, désarma un guerrier-cochon et utilisa sa lame pour tué quatre de ses frères. Puis il plongea au dessus deux trois guerriers, évita leurs armes alors qu'il était tentait de le clouer en vol et le marchombre attrapa le bord d'une fenêtre et monta. Une volée de flèche siffla et il crocheta la fenêtre et entra dans une habitation vide. Il plongea à terre à l'instant précis où la première flèche traversa la vitre. Il se plaqua contre le mur et plaqua se protégea le visage de ses mains autant qu'il le pouvait. Il se releva lorsque le bruit des flèches s'arrête. Il avait une coupure au visage et quelques éclats de verres étaient encore plantés dans ses vêtements de prisonnier mais aucune blessures graves. Il sortit de l'habitation par là où il y était entré et se trouva sur le toit en quelques secondes, il traversa le chemin qui lui restait à parcourir jusqu'à la porte, alors qu'il était juste à côté de la porte, il escalada la façade juste à côté.

La paroi possédait de nombreuses prises mais le plus dur était d'esquiver les flèches, quelques fois elles passaient juste à côté de lui et alors il accélérait. En moins de deux minutes il escalada le rempart, il sauta au dessus des créneaux et se tint là quelques instants observant le dehors et la liberté. Alors il plongea et il arriva dans un épais buisson qui amorti totalement sa chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Mer 21 Mar - 10:02

Eh bien, ce n'était pas trop tôt ! Enfin, le marchombre arrivait mais au lieu de passer, il retourna se battre. Mais quel abruti ... Bon. Sous risque de faire de la peine à Sankar, je ne pouvais pas le laisser faire tout seul. Je soupirai. Un passage marchombre ... Qu'est ce qu'il fallait pas entendre ! Je le rejoins un peu plus loin. Il était passer par un buisson. Je ne voyais pas vraiment l'intérêt de faire tout ça mais bon ... Enfin bref ! Il fallait rentrer maintenant et ce sans plus attendre ! Je me mis à côté de lui tout en soupirant ... Quelle plaie ! J'espérai que cette mésaventure se termine assez rapidement. Moi aussi j'ai un élève et nous avons beaucoup à faire ! Je soupirai de nouveau avant de m'adresser au marchombre :

Bon, ça c'est fait. Maintenant, je vais rentrer. Tu ferais mieux de faire pareil car je pense que nous avons tout les deux une personne qui nous attend et qui à besoin de nous.

[Cours et minable ; désolé.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Chariakin
Modérateur stagiaire
avatar

Posts Rp : 94
Pièces : 110
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19
Localisation : Sur la Voie

Parchemin
Âge du perso: 20 ans
Groupe: Marchombre
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Jeu 22 Mar - 10:18

Jilano regarda le mercenaire, il le trouvait changé, bien qu'il le déteste toujours autant voir même plus qu'avant leur mésaventure. Il avait changé, il s'était lui aussi rendu compte que l'un sans l'autre, Jilano et lui seraient morts. Mais le marchombre refusait de l'avouer, il se disait que le mercenaire avait un peu aidé mais qu'il aurait survécu à son absence. Jilano se demanda comment il savait qu'il avait une élève, il mit ça de côté et regarda la porte de la forteresse Raïs, elle était fermée mais pas pour très longtemps, la fermé leur donnait juste quelques minutes d'avance sur leurs poursuivants. Alors regarda le mercenaire à nouveau et lui dit:

-Je dois également partir, mercenaire. C'est pour nous deux la chose la plus sage à faire, sans aucun doute, les Raïs ne nous laisserons pas filer comme ça... Mais comment sais-tu que j'ai quelqu'un qui m'attend? Non, je ne veux pas savoir!

Alors Jilano se détourna et partit en marchant tranquillement, comme si il faisait une simple balade en forêt. En moins d'une minute, il devint indétectable entre les buissons et c'est en courant qu'il partit en courant vers Gwendalavir.

[Tu n'es pas seule à faire des RP's minable et court!]

P.S: Oui, le RP est fini.


Dernière édition par Jilano Chariakin le Dim 25 Mar - 5:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishnen Nil' Shiva

avatar

Posts Rp : 64
Pièces : 103
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Partout

Parchemin
Âge du perso: 32 ans
Groupe: Mercenaire du Chaos
Achats:

MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   Dim 25 Mar - 2:07

... Il était vraiment bizarre. Il me posait une question mais au final, il ne voulait pas connaître la réponse. Typique des marchombres, ça. Il marcha lentement en direction de Gwendalavir et disparut peu à peu ... Ce n'était qu'un au revoir. Je le savais. Etrangement, nos chemins étaient liés. Mais un jour, je couperai ces liens. Mais pas tout de suite, je préfère attendre la fin de la formation de la jeune Sankar. Plus par respect pour elle qu'autre chose, en fait. Bon ! Il fallait peut-être que je me bouge si je ne veux pas retourner dans ces cellules miteuses. Aussitôt dit, aussitôt fait. Je me mis à mon tour, à marcher en direction de Gwendalavir. Dans peu de temps, je serai rentré. En tous cas, cette journée fut bien mouvementée !

[RP fini ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un emprisonnement en terre Raïs [PV: Krishnen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gwendalivia :: ~A l'assaut de Gwendalivia~ :: Autres Lieux :: Kur N' Raï-
Sauter vers: